Article(s) de la section ‘Hérault’

Commémoration du 26 mars 1962

Comme chaque année, les membres de la Maison du Pied Noir et du Cercle Algérianiste de SETE, se retrouvent le 26 mars, à 11h00, au Panoramique de Saint Clair à SETE, devant la stèle dédiée aux enseignants  tués en Algérie entre 1954 et 1962.

« Tous viennent rendre hommage aux 76 enseignants tués durant cette guerre d’Algérie mais  y associent les victimes de ce 26 mars 1962 , à Alger , lors de la fusillade de la Rue d’Isly que l’on a coutume d’appeler  » le massacre de la Rue d’Isly. »

« Selon différents auteurs, cette fusillade où semble-t-il , près d’un millier de  cartouches auraient été tirées ,a  entraîné la mort de 40 à 80 personnes  et a blessé plus de 200 , dans un cortège  ,de femmes , enfants et hommes de tous âge, précédé de drapeaux tricolores d’anciens combattants , qui désiraient soutenir un quartier d’Alger  » BAB EL OUED , encerclé depuis plusieurs jours par les forces de l’Ordre et l’Armée.

« Le Président de la République , dans un entretien récent du 26 janvier dernier devant des Associations de Rapatriés et de Harkis ,( où la présidente nationale du Cercle Algérianiste, n’avait pas répondu )a reconnu  la responsabilité de la France , dans ce drame épouvantable  précisant que   » les soldats français , déployés à contre-emploi,  mal commandés , ont tiré sur des Français » 

 Mme Antoinette JUAN , Présidente du Cercle Algérianiste , a dans son propos  , rappelé  que la stèle ,avait été érigée sous l’égide du Cercle Algérianiste et de l’association des anciens instituteurs d’Algérie et les circonstances de cette fusillade de ce jour funeste  avant de déposer une gerbe , en compagnie du Président de la Maison du Pied Noir; monsieur François HERNANDEZ  et observé une minute  de silence .

« Les Africains et l’Hymne National  ont été repris à cappella avant de terminer cette cérémonie qui bien que très sobre  n’en est que plus émouvante.

Nous avons noté la présence  de Mme Blandine AUTHIÉ, Mr  Francis HERNANDEZ  Adjoints au Maire de SETE  et M. Romain  FERRARA  conseiller Municipal représentant Monsieur le Maire empêché.   Et la prestation impeccable  du maître de cérémonie   et des deux porte-drapeaux du Souvenir Français de de SÈTE (Hérault)

Hommage à Jacques ROSEAU

Le 5 mars 2022, à 11h00 au Mas DREVON à Montpellier, s’est déroulée une cérémonie en hommage à Jacques ROSEAU, président du RECOURS FRANCE, assassiné, en ce lieu, le 5 mars 1993 et où est érigée une stèle rappelant ce triste évènement .

Devant une assistance relativement importante , composée de la famille de J. ROSEAU , des autorités municipales de Montpellier conduites par leur maire M. Mickael DELAFOSSE , des parlementaires (Mme Patricia MIRALLES et M. Hussein BORGIi) des représentants du Cercle

Harkis, des représentants de l’Ordre National du Mérite, M. le Maire  a rappelé  les étapes de la vie de Jacques ROSEAU  jusqu’à son assassinat, précisant que jacques ROSEAU s’est entièrement donné à la défense des droits de ses compatriotes Pieds Noirs et Harkis, en cherchant (un  rapprochement avec les autorités du Maroc.)

 

Son cousin Gilbert ROSEAU, ancien député de l’Hérault, a précisé que    J. ROSEAU, de sa vie en Algérie  et ensuite en métropole, comme président du RECOURS FRANCE, a toujours défendu ses compatriotes et les Harkis.

De nombreuses gerbes ont été déposées avant que ne retentisse l’hymne national, repris  à cappella  par les participants.

1-  Dépôt de gerbe par M. le Maire et la famille de J. ROSEAU

2- Stèle de J. ROSEAU 

3– H. SABATIER devant la stèle

 

Hommage aux morts en A.F.N. de Sète (Hérault)

A SETE , ce 5 décembre , face à la mer , devant le mémorial dédié aux morts de l’Hérault , en AFN ,   avec la participation d’un  piquet d’Honneur du 503ème RT, s’est déroulée la cérémonie d’hommage national aux Morts pour la France , pendant la guerre d’Algérie et les combats au Maroc et en Tunisie .

« Cette cérémonie était placée  sous l’autorité de Mme E. DARMON, sous-préfète, représentant le Préfet  de l’Hérault  M. H. MOUTHOU,

« Un  public restreint  , respectant strictement les consignes sanitaires , composé  des représentants du Monde Combattant,,   de la  Maison du Pied Noir ,  de l’ANMONM  avec son président départemental M. Y. MARCOU ,les parlementaires M. J.P. GRAND et C.EUZET , le Conseiller Régional S. DENAJA  et  la municipalité de SETE  avec M. F. COMMEINHES,  maire  et P. André  , adjoint, a écouté les messages  du Monde Combattant  par le représentant de l’Association du Mémorial  et   celui de Mme G. DARRIEUSSEC,  Secrétaire d’État auprès de Mme la Ministre des armées  par Mme E. DARMON .

 » Dans ce dernier message, ont été rappelés  les conditions de la Guerre d’Algérie et les drames des rapatriés et celui des Harkis, les angoisses de plusieurs générations de jeunes appelés  plongés dans une guerre en zone urbaine, dans les montagnes et les déserts, soulignant que nombre d’entre eux souffraient, encore, des séquelles de cette guerre.

 » De nombreuses gerbes ont été déposées par la Maison du Pied Noir, les anciens combattants, les représentants de l’Association du Mémorial et  les diverses autorités  avant l’hommage aux Morts  et l’Hymne National repris à cappella.

 

« Cela  s’est terminé par les remerciements à la dizaine de porte -drapeaux stoïques  durant cette matinée relativement fraîche « 

 

 

 

A.G. Section Languedoc-Roussillon

C’est dans le magnifique décor de la Manade du Domaine de Fangouse à LATTES (Hérault), que la section Occitanie de l’UNRP a tenu son assemblée générale le 26 septembre 2019.

Le président, Gérard AUROUZE, a remercié la cinquantaine d’adhérents présents. Il a  excusé  les absents  du fait de la distance, des aléas de santé et d’autres obligations.

Patrick FLEURY  du Bureau National, et  Claude LASSALVY, de  l’UNSA Retraités, avaient fait le déplacement.

Le rapport moral du président a porté  sur la nécessité de poursuivre le recrutement et signalait que Philippe RAYNAUD  jeune retraité avait été élu en 2018 comme  secrétaire adjoint et qu’il espérait que d’autres suivraient afin de pourvoir aux différentes relèves au bureau !…

Patrick FLEURY, dans son exposé, a précisé que tous les recours intentés  étaient voués à l’échec d’autant que le Conseil d’Etat s’appuie sur les décisions négatives de tribunaux administratifs.

Claude LASSALVY préconisait la nécessité  de demeurer groupés au sein d’organisations telles l’UNSA Retraités, déplorant qu’aucune réponse ne soit donnée aux différents courriers adressés aux autorités concernées! L’échange avec les participants a démontré que le pouvoir d’achat est «attaqué» et qu’il ne s’agit pas d’un simple « ressenti»! Tous rappellent, qu’après  une vie active  au service de la République, ils sont engagés dans diverses actions de bénévolat tout en assurant les aides aux enfants, petits enfants, voire parents âgés!!

Puis nous avons, admiré le travail de gardians, qui, sur de magnifiques chevaux de Camargue, ont fait montre de dextérité dans la conduite d’impressionnants taureaux.

La suite a démontré que les anciens savent apprécier la bonne chère  et faire honneur aux nombreux  amuse bouches, lesquels bien que très conséquents, n’ont pas  pu  résister aux appétits (adieu maux divers !!!)  Le retour en salle a confirmé cette ambiance chaleureuse et les liens forts qui nous unissent. Nous sous sommes séparés, à regret, promettant  d’être présents  lors des futures assemblées.

Henri SABATIER,