Bonjour tout le monde !

Un site internet intéresse certainement tous les responsables de notre association, tant au niveau national qu’au niveau local. Ceux-ci doivent gérer des informations et les faire connaître à leurs adhérents. Les sections partout en France, rayonnent sur leur région ou leurs départements.

Les adhérents (ou le nouveau retraité), sur internet, peuvent prendre connaissance des différentes informations  nationales ou  locales qui leur sont destinées. Les informations nationales se font par le site : « www.unrp.com» et les informations des sections locales par leur site de section; par exemple : « www.unrp54-88.fr ».

Voir le site des trucs et astuces.

Le visiteur pourra remplir un bulletin de pré-adhésion  et l’envoyer à l’adresse prescrite. Cliquez-ici

Lorsqu’on se connecte pour écrire un article ou pour faire un commentaire, il faut au minimum respecter les règles élémentaires de courtoisie, par exemple dire bonjour, au revoir, ou merci.

Nous vous recommandons d’utiliser FIREFOX ou EDGE pour ceux qui utilisent Windows 10

Merci de votre attention,

 

Assemblée générale du 19-11-2019

Le 14 novembre 2019 à 10h20, au cours d’une réunion d’information au mess de la caserne de gendarmerie de Drancy, 54-60 rue Auguste Blanqui à Drancy (93), les adhérents de « l’Association Départementale des Retraités de la Police de la Seine-Saint-Denis » ont décidé de tenir une assemblée générale d’information sous la direction de Jean–Pierre MALJEAN assisté d’Alain THEVENET.

Michelle LATAIX accepte d’assurer le secrétariat de séance.

Etaient présents : BETHUNE Michel, BOUCHET Gilbert, DIERICK Francisque, DUPIN de MAJOUBERT Marie-Louise, FAILLU Jacky, HERAULT Jacques, JULIEN Gérard,

GUMEZ Patrick, LATAIX Michelle, LEFEVRE Paul, MALJEAN Jean-Pierre, NAAR Jean-Marie, RINGRESSI Michel, ROMEU Christian, THEVENET Alain, LACHEREZ Claude et Monique, VARY Thierry, VERRECCHIA Muriel

Absents excusés représentés : GUALEZZI Jean-Pierre, GRATPANCHE Jean-Claude, PICOT Mireille

La tenue de cette assemblée a été conditionnée par l’exposé de Jean-Pierre MALJEAN concernant les motifs de la réactivation de la section du 93 et la scission avec la section Ile de France, à savoir :

  • L’éloignement géographique des membres du 93 et des rattachés du 77 était pénalisant pour se rendre à Vélizy en transports en commun ou en véhicule. Bon nombre d’entre-deux ne participaient plus aux actions organisées.
  • La proximité de l’association auprès de ses adhérents est primordiale pour son existence. Être au plus proche permet de garder le contact pour mieux se connaitre, organiser des actions, préserver les acquis mais aussi attirer de nouveaux adhérents. 

Ouverture de l’assemblée générale extraordinaire :

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 14 NOVEMBRE 2019

Changement d’appellation de l’ADRP 93 Lire la suite de cette entrée »

La Galette au bon moment

UNION NATIONALE DES RETRAITÉS DE LA POLICE

UNRP Seine Saint Denis

15 Rue Maxime Gorki 93700 DRANCY

Couriel : : unrp.93@gmail.com – Portable 06.75.08.94.94 

I N V I T A T I O N

Cher(e)s Ami(e)s

Vous êtes cordialement invité Le Jeudi 16 Janvier 2020 à 14 h00 40 Rue Roger Petieu à

L’espace Petieu. Aux vœux de votre section, Organisé par les membres du Bureau, briefing, bolée de cidre et Galette des Rois voilà tout un programme.

On vous attend nombreux veuillez-vous inscrire, soit par Portable N° ci-dessus ou par SMS ou courrier électroniques.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos sincères salutations.

Le Vice-président

Alain THEVENET

Renaissance de l’association ADRP 93 renaît
.

 

Chers ami(es)

Le 14 Novembre 2020,

 L’Association ADRP 93 renait UNRP (Seine Saint Denis).

Sous la bienveillance de son Président Jean-Pierre MALJEAN.

Couriel :  unrp.93@gmail.com – Portable 06.75.08.94.94 

Alain Thevenet

 Association régie par la loi du 1er juillet 1901, déclarée à la Préfecture de Police de PARIS sous le n° 58-159 le 14.02.1958 (J.O. du 13.03.1958

Bulletin 21 de Décembre 2019

EDITO du PRESIDENT

De partout sur la planète, jour après jour, chez nous comme ailleurs, l’actualité révèle de nouvelles et nombreuses fractures sociales fauteuses de désordres et de désespoir.

Ces troubles graves prennent source dans les inégalités, la pauvreté, la corruption flagrante ou résultent de décisions politiques prises à la légère, telles l’augmentation du prix du carburant ou d’un ticket de métro. Dès lors surgissent des convulsions multiples et contagieuses, les populations descendent dans la rue pour demander des comptes à leurs responsables politiques, voire exiger leur démission immédiate.

En France, on redoute pour la fin 2019 l’envol d’une synergie du désordre, résultat des différentes insatisfactions exprimées dans les manifestations aux motifs divers que nous connaissons : reprise du mouvement « gilets jaunes », revendications des cheminots et à la RATP, la Santé des citoyens et l’organisation des hôpitaux – urgences en particulier-, mépris du malaise des étudiants en situation de précarité, grogne contre la fiscalité des carburants chez les routiers, statut des policiers en exercice, pression fiscale aggravée sur les pensions des retraités…

Le 02 octobre 2019, la marche de la colère réunissait 27 000 policiers de tous grades et services ; tous les syndicats y ont participé. Du jamais vu. (Se reporter aux articles ci-après).

Le 05 décembre 2019, à l’appel de tous les syndicats, la grève contre le projet de réforme des retraites par points a mobilisé entre 850 000 et 1.000.000 de manifestants à travers la France. Ils protestent après par l’annonce du Président de la République de mettre à plat les régimes de retraite mis en place depuis 1945 afin de les remplacer par un système universel plus juste selon lui. La longue concertation conduite par le Haut-Commissaire Jean-Paul DELEVOYE auprès des partenaires sociaux a donné lieu au rapport éponyme puis à l’intégration de M. DELEVOYE auprès du Premier ministre pour affiner les modalités de la réforme qui sera soumise au vote du parlement au printemps 2020.

Les craintes et l’hostilité de 70% de nos concitoyens reposent sur l’absence de confiance en la parole des politiques, la quasi-certitude de la baisse des pensions tandis que l’âge de la retraite sera de plus en plus éloigné, dans un contexte d’aggravation de la pauvreté en France.

La présentation par le Premier ministre le 11 décembre à midi du projet de la réforme du régime de retraite et modalités de mise en œuvre n’a en rien entamé la résolution des opposants qui poursuivront les grèves, notamment dans les transports. Les moins hostiles exigent les précisions quant sur l’âge du taux plein acquis 62 ans) et la garantie du maintien dans l’avenir de leur niveau de vie pour les actuels et futurs retraités.

 Une insurrection qui éclate, c’est une idée qui passe un examen devant le peuple (Victor Hugo) 

Cette année 2019 notre pays a été une fois encore endeuillé par l’action meurtrière d’un terroriste islamiste au sein de la préfecture de police de Paris le 3 octobre dernier (5 morts : 4 collègues et l’auteur) et la terrible collision d’hélicoptères de l’opération Barkhane au Mali du 25 novembre dont le bilan de 13 morts auxquels l’hommage de la nation a été rendu le 2 décembre dans la cour des Invalides à Paris. Lire la suite de cette entrée »